Comprendre la RSE

Vidéo, Comprendre la RSE en PACA.

La responsabilité sociale des entreprises (RSE) traduit la manière dont les entreprises intègrent les principes du développement durable à leur stratégie en ayant une approche globale de leurs enjeux et de leur compétitivité

 

Les mutations auxquelles sont confrontées les entreprises se multiplient et s'accélèrent.

Ces mutations sont d’ordre : 

  • économique : évolution des attentes des clients, numérisation de l’économie, internationalisation des échanges… ;
  • managérial : économie collaborative, nouvelle spatialisation du travail avec le coworking et les tiers-lieux, nouvelles attentes des jeunes générations de salariés… ;
  • technologique : digitalisation et numérisation), réglementaire (procédures de reporting, nouvelles exigences au niveau des process ;
  • industriel : usine étendue, nouvelles méthodes de production… ;
  • écologique : nécessité de réduction des coûts, d'efficacité énergétique et d'efficience dans l'utilisation de certaines ressources naturelles, changements climatiques. 

Face à ces mutations, c'est un véritable enjeu de transition économique que les entreprises doivent affronter avec des conséquences profondes sur l’organisation de l'entreprise et le contenu du travail.

Relever ce défi, c'est s'inscrire dans une logique d'innovation, de compétitivité vertueuse et de vision à plus long terme de plus en plus pris en compte par les clients et les financeurs.


Il est nécessaire d'avoir une approche globale de la performance de l'entreprise, compte-tenu des interactions entre les différentes composantes de cette compétitivité élargie.C'est ce que propose la responsabilité sociétale de l'entreprise (RSE) : 

  1. réinventer l'entreprise,
  2. manager autrement,
  3. produire autrement. 
Définition (Définition: Description de la Définition) de la RSE :

Elle se définit comme la manière dont les entreprises intègrent, de façon volontaire, les principes du développement durable dans leur stratégie et leurs activités (enjeux économiques, sociétaux, sociaux et environnementaux), comme dans leurs interactions avec leurs parties prenantes, qu’elles soient internes (dirigeants, salariés, actionnaires, etc.) ou externes (clients, fournisseurs, financeurs, collectivités locales, etc.).